En Californie, des entrepreneurs sont en train de mettre au point un drone pollinisateur. Face à la disparition progressive des abeilles, pourtant indispensables à la pollinisation des cultures, il faut en effet commencer à trouver des solutions viables.

Leur drone de 11kg transporte un réservoir à pollen qui est lâché au-dessus des arbres fruitiers. Le souffle des hélices brasse ce pollen qui se dépose alors sur les fleurs des arbres situés en dessous. Le drone peut polliniser 16 hectares à l'heure.

La technique serait même plus efficace que les abeilles elles-mêmes. Des augmentation de production ont en effet été relevées : 25% d'augmentation chez les amandiers, de 50 à 60 % chez les cerisiers et les pommiers. Sans compter que, contrairement aux abeilles, le drone peut également travailler la nuit. En outre, ce système coûte moins cher que de louer des ruches...

Actuellement, ces entrepreneurs testent leur prototype chez quelques clients mais leur objectif est de le commercialiser à plus grande échelle.